Go to Top

TROPHEE DE REIMS

Comme chaque année, septembre rime avec trophée fédéral de golf.

L’organisation de la 28 ème édition de cette compétition avait été confiée à la section ATSCAF de la Marne.
Les 850 kilomètres n’ont pas découragé les Toulousains, puisque la délégation du 31 était la plus nombreuse, représentée par 9 golfeur(euse)s.
L’accueil par nos hôtes, dans cette belle ville de Reims, fut comme de coutume cordial et chaleureux.
Durant cette semaine ensoleillée, les organisateurs Champenois ont parfaitement su concilier compétition sportive et découverte de cette région chargée d’histoire.
Pour l’ensemble des golfeurs réunis en terre champenoise, la magnifique cathédrale (lieu de sacre des rois de France), les théâtres de batailles et les cimetières des poilus de la première guerre mondiale ont été des lieux de visite mais aussi de recueillement, appréciés.
Vous devez également vous douter que nos amis Rémois nous ont réservé quelques surprises autour du breuvage à petites bulles. La visite des caves de Pomery mais surtout les dégustations quotidiennes ont enchanté les participants et ont permis, à certains d’oublier leurs piètres performances golfiques, et aux autres de fêter leurs exploits.

Justement, venons en à la partie sportive de ce séjour.
La compétition s’est déroulée sur deux magnifiques golfs, l’Ailette et Reims.
Le premier, très technique, magnifiquement dessiné autour du Lac de l’Ailette.
Le second, joli écrin de verdure bordé d’arbres centenaires.
Les deux parcours se sont parfaitement défendus. Les greens difficiles ont noyé quelques ambitions.
Au final, la sélectivité de ces deux parcours, a donné des classements très serrés.

Chez les dames, Sylvie Ecalle vient « mourir » à une marche du podium que ce soit sur le classement brut ou sur le classement net. Bravo Sylvie, chaque année le podium se rapproche un peu plus !
Comme tous les ans, Laurent Meunier était à la bagarre pour le titre en brut. Trois petits coups le séparent de la plus haute marche. Un nouveau sacre, à Reims de surcroît, aurait été si beau. Néanmoins, une bien jolie troisième place pour le « roi » de notre délégation.
Joël Palmié, notre « poilu » préféré, s’est battu comme toujours avec son cœur et sa rage. Il est brillamment récompensé par une belle troisième place au classement net. En prime, une petite larme lors de la remise des prix pour notre « Jo, le taxi ».

Enfin, le classement par équipe a consacré une fois encore les Toulousains. Ce n’est pas la première fois, et certainement pas la dernière, que notre équipe emporte la mise. Ce titre est le symbole de l’osmose et de l’amitié qui lient le groupe toulousain.
Merci à Michelle Bardou, Jacques Chauchet, Roger Sicre, Laurent Dalmas, Jean Michel Bermond et François Grange. Tous ont, au côté de nos trois meilleurs représentants, contribué à ramener ce titre en terre occitane.
Reims aura été un bien beau millésime !
Vivement 2019 !

ATSCAF 31